• PSG : BRP et la défense !

    PSG

    Ancien de France Télévision, Bruno Roger-Petit est revenu sur le figaro sur le vrai classico expliquant que le Real Madrid et le FC Barcelone ne peuvent pas gagner sans une défense. Défense que le PSG possède.

    « Les défenses du Real Madrid et du FC Barcelone ne sont pas de cet ivoire qui fait de certains animaux les vrais rois de la savane. Du clasico d’hier il ne faut retenir que cela : les deux leaders du Championnat d’Espagne, le Real et le Barça, disposent l’un comme l’autre de défense de tigres de papier. 4-3, score final, c’est très bien pour le spectacle, cela fait joli pour vendre la Liga à l’export télé, mais question ambition européenne, c’est une autre paire de manches. Peut-on sincèrement ambitionner, que l’on soit de Castille ou de Catalogne, un sacre européen en affichant de telles béances défensives ? Il en est du football comme du football américain. L’attaque gagne les matchs, la défense gagne les championnats. Messi et Iniesta d’un côté, Ronaldo et Benzema de l’autre, tous ne peuvent multiplier les exploits à l’infini.»

    « Il est possible de marquer ou faire marquer un ou deux buts de génie dans une rencontre, quand on est un génie, justement. Trois, voire quatre, cela dépasse le génie parce que ce n’est plus accessible à la performance humaine, même pour un Messi. Avec des défenses et des défenseurs tels que ceux que l’on a contemplés hier soir à Bernabeu, ni le Real, ni le Barça ne peuvent prétendre (sauf accident) à la victoire finale en Ligue des champions. Pas face à des défenses telles que celles de Chelsea, le PSG, ou le Bayern. Le Bayern ? 12 petits buts encaissés depuis le début de la saison. Chelsea ? 23, et ce dans une Premier League prolifique. PSG ? 18, et meilleure défense de Ligue 1. A égalité ou presque de matchs, le Real en a encaissé 25 et le Barça 30, et tout cela face à des adversaires d’un niveau moyen inférieur à ceux que l’on croise en Angleterre, Allemagne et France… Quelques buts en plus qui changent tout… »

    «Messi a beau être Messi et Ronaldo être Ronaldo, cette une donnée qui compte. Il se peut qu’en Ligue des champions ces deux équipes parviennent en demi finale. Il se peut même que l’un d’entre elle accède à la finale. Mais au bout du chemin, il y aura le Bayern de Ribéry, le Chelsea d’Eto’o ou le PSG d’Ibrahimovic. Et leurs défenses de fer. Et de Bayern-Leeds 75 à à Chelsea-Bayern 2012 en passant par des Nottingham-Hambourg 80 (Ah ! Shilton !) ou Inter-Bayern 2010, l’histoire de la Ligue des champions est riche d’échecs de grandes attaques et de grandes équipes se heurtant à des défenses infranchissables. »

    «Il arrivera nécessairement un moment où les errements d’un Sergio Ramos ou d’un Pique ne seront plus rattrapables par un Messi ou un Ronaldo. Voilà pourquoi l’attaque gagne les matchs et la défense les titres. »

    Articles Relatifs

  • Devenez Rédacteur

    Vous souhaitez devenir rédacteur ? Rien de plus simple, contactez nous !

  • Publicité

  • Votre avis nous intéresse !

  • ->
   TribunePSG.fr © 2007 - 2014   |   PSG Foot   |   PSG   |   accéder au site Haut de page